bêcheur


bêcheur

bêcheur, euse [ bɛʃɶr, øz ] n.
• 1849; « insulteur » 1833; de 2. bêcher
1Vx Personne qui bêche (qqn), dit du mal des autres.
2Fam. Personne prétentieuse et snob. crâneur, ramenard. Une petite bêcheuse.

bêcheur, bêcheuse adjectif et nom Familier Qui est porté à médire, à se moquer. Qui est prétentieux et méprisant. ● bêcheur, bêcheuse (synonymes) adjectif et nom Familier Qui est prétentieux et méprisant.
Synonymes :
- chichiteux (familier)
- chipie (familier)
- crâneur (familier)
- m'as-tu-vu (familier)
- mijaurée
- pimbêche

bêcheur, euse
n. Fam. Personne hautaine et prétentieuse.

I.
⇒BÊCHEUR1, EUSE, subst.
A.— Homme qui manie la bêche :
1. Tu seras d'abord piocheur de terre, bêcheur de terre, et tu te lèveras matin pour arroser. Et tu surveilleras ton œuvre et la protégeras contre les vers et les chenilles.
SAINT-EXUPÉRY, Citadelle, 1944, p. 893.
B.— P. ext., fam. et péj. Grand travailleur. Synon. bûcheur. Ce gaillard est un rude bêcheur (Lar. 19e); les bêcheurs arrivent presque toujours (Nouv. Lar. ill.) :
2. C'est au tour des jumelles qui possèdent des voix inexistantes, incertaines, sans trop de sens du rythme, mais ces deux bêcheuses-là s'en tireront toujours, ça travaille d'une façon si exemplaire!
COLETTE, Claudine à l'école, 1900, p. 76.
PRONONC. :[], fém. [-ø:z].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1453 agric. bescheur « homme qui bêche » (A. Solesm., 45 dans GDF. Compl.) — 1611, COTGR.; repris en 1867 par Lar. 19e.
Dér. du rad. de bêcher1; suff. -eur2.
STAT. — Fréq. abs. littér. :3.
II.
⇒BÊCHEUR2, EUSE, subst. et adj.
A.— Pop. (Celui qui est) médisant, mauvaise langue :
1. Geffroy, ce tendre, est devenu pas mal bêcheur; et sauf deux ou trois talents de peintre ou de sculpteur pour lesquels il a une sorte de religion fanatique, il éreinte à peu près tout le monde et toute chose.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1889, p. 979.
P. ext. (Celui qui est) prétentieux, poseur, snob :
2. ... Tu trouves peut-être que je suis bêcheuse? ... mais non... c'est cette prise de voile qui m'a inspiré un désir fou de respirer, de m'amuser, de monter à cheval, de danser, de faire faire de jolies toilettes...
GYP, Mariage civil, 1892, p. 47.
Subst. fém. Une petite bêcheuse (ROB. Suppl. 1970); une bêcheuse, une mijaurée (ESN. 1966).
B.— Arg. Bêcheur. Avocat. Avocat bêcheur. Magistrat (avocat général ou procureur de la République) chargé du ministère public.
Orth. — Les dict. gén. traitent le terme qui signifie « médisant, malveillant » s.v. bêcheur (ê accent circonflexe). LITTRÉ, qui enregistre le verbe bécher « critiquer vivement quelqu'un », ne donne pas le subst. correspondant.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1833 subst. « personne qui critique, raille, dit du mal » (MOREAU-CHRISTOPHE, Arg. d'apr. ESN.).
Dér. de bécher2; suff. -eur2.
STAT. — Fréq. abs. littér. :2.

1. bêcheur, euse [bɛʃœʀ, øz] n.
ÉTYM. 1453; de 1. bêcher.
1 Rare. Personne qui travaille avec une bêche.
0 Tu seras d'abord piocheur de terre, bêcheur de terre, et tu te lèveras pour arroser.
Saint-Exupéry, Citadelle, 1944, in T. L. F.
2 Fam., vx. Travailleur acharné. || Ce garçon est un sacré bêcheur. Bosseur, bûcheur (mod.).
HOM. 2. Bêcheur.
————————
2. bêcheur, euse [bɛʃœʀ, øz] n.
ÉTYM. 1849; « insulteur », 1833; de 2. bêcher.
Familier.
1 Vx. Personne qui bêche (qqn), dit du mal des autres. 2. Bêcher.
2 (1889, Gyp). Mod. Personne dont l'attitude est affectée et méprisante. Frimeur, snob. || Une sale petite bêcheuse. || Ce sont des bêcheurs, des snobs.
1 (…) il craint des représailles avec eux ou en touche un il vous en tombe vingt dessus ils se serrent les coudes ces bêcheurs
Tony Duvert, Paysage de fantaisie, p. 121.
2 La seconde, une femme sans âge, vient d'être transférée de la maison d'arrêt de Brest. Elle ne paraît nourrir aucune sympathie envers Liliane, cette « bêcheuse », avec ses bras trop fins, son tailleur trop bien coupé, ses pleurnicheries trop distinguées et son mutisme exaspérant.
René Floriot, La vérité tient à un fil, p. 140.
Adj. || Ce qu'il peut être bêcheur !
3 Elle était jolie, gaie, presque blonde, pas bêcheuse pour un sou.
H. Troyat, les Eygletière, p. 17.
3 (1848, Esnault). Argot. Avocat général.
4 La sonnette tinte, introïbo. Le Président, les assesseurs et le bêcheur font leur entrée et s'installent. À une petite table latérale, le pigiste du canard local gribouille déjà.
A. Sarrazin, la Cavale, p. 300.
HOM. 1. Bêcheur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bêcheur — bêcheur, euse n. et adj. Prétentieux, dédaigneux : Tu lui causes, elle répond même pas. Tu parles d une bêcheuse ! …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • bêcheur — (bê cheur) s. m. Homme qui bêche. HISTORIQUE    XVIe s. •   Un noble tel n est des prudens prisé, Mais cent fois plus de chacun desprisé, que s il estoit venu de basse ligne, D un laboureur ou d un bescheur de vigne, BOUCHET dans FABRE, Études… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • becheur — Moqueur …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • bêcheur — nm., paloteur : palotré (Albanais). an. => Orgueilleux …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Ali Becheur — Ali Bécheur Ali Bécheur est un écrivain, romancier, essayiste et nouvelliste tunisien de langue française. Il a reçu plusieurs prix littéraires en Tunisie. Il est actuellement l animateur d un atelier d écriture au sein de la Médiathèque Charles… …   Wikipédia en Français

  • Ali Bécheur — est un écrivain, romancier, essayiste et nouvelliste tunisien de langue française. Il a reçu plusieurs prix littéraires en Tunisie. Il est actuellement l animateur d un atelier d écriture au sein de la Médiathèque Charles de Gaulle de Tunis[1].… …   Wikipédia en Français

  • avocat bêcheur — Procureur de la République …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • bêcheuse — ● bêcheur, bêcheuse adjectif et nom Familier Qui est porté à médire, à se moquer. Qui est prétentieux et méprisant. ● bêcheur, bêcheuse (synonymes) adjectif et nom Familier Qui est prétentieux et méprisant. Synonymes : chichiteux (familier)… …   Encyclopédie Universelle

  • crâneur — crâneur, euse [ kranɶr, øz ] n. et adj. • 1862; de 2. crâne ou de crâner ♦ Fam. Personne qui crâne. ⇒ prétentieux, vaniteux ; fam. bêcheur, frimeur, ramenard. Faire le crâneur. ⇒ fanfaron, faraud, malin. Adj. Elle est un peu crâneuse. ⊗ CONTR.… …   Encyclopédie Universelle

  • AVOCAT — Les hommes ont rarement à la fois l’objectivité, la sérénité, la compétence juridique et une aptitude à la parole suffisante pour se présenter seuls et utilement devant le juge. Aussi, de tout temps, les parties à un procès ont elles eu recours à …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.